ISALO et la route du saphir

Publié par en Juil 5, 2017 dans Afrique, Madagascar | Aucun commentaires

La route du saphir commence à Tuléar et file sur la Nationale 7 jusqu’à Ranohira sur 235 km.  Après une bonne petite pause « bouffe » à « La Maison » au centre-ville de Tuléar, nous roulons en direction de Sakaraha.

Sakaraha est un gros bourg de la collecte de rubis et de saphirs à Madagascar. Les rues sont parsemées de boutiques collectrices des pierres précieuses, tenues essentiellement par les indo-pakistanais. L’entrée du Parc de Zombitze se trouve au bord de la N7 à environ 15 km au  nord de Sakaraha. A notre arrivée, le bureau du parc est déserté. La voie est libre pour s’engouffrer dans la forêt par un sentier balisé.

Une petite marche de 40 minutes a suffi pour surprendre un groupe de sifakas perchés qui nous observent stoïques !!!

Tout au long de la route, des petits villages sont sortis de terre juste pour l’industrie su saphir. Au km67, à l’approche d’un petit bourg, nous pouvons observer des villageois travailler dans un lit de rivière rouge, en train de drainer la terre dans l’eau avec des gros tamis pour essayer de trouver la pierre précieuse tant attendue. Cette scène est saisissante !!!

Rudolph m’apprend que ces travailleurs font crédit à leurs employeurs pour vivre sur le site, ce qui les incite à travailler durement pour rembourser leur dette et pouvoir gagner un peu d’argent.  Au km 81, nous traversons la principale ville minière de saphir Ilakaka, au milieu de nulle part mais avec un casino et machines à sous, et bien sûr des boutiques de GEMS…Il est possible ici de visiter une mine en activité.

A partir de Ilakaka, nous longeons le massif de l’Isalo. A une quinzaine de km, nous tombons sur notre troisième coup de cœur à Madagascar: le complexe hôtelier du Relais de la Reine et du Jardin du Roy. Ces deux établissements ont été harmonieusement édifiés en pierres de granit au milieu des rochers de l’Isalo : juste un petit paradis dans un décor de far west américain !

La plaine de l’Isalo semble sortie d’un film de science-fiction avec ses murailles calcaires aux formes hallucinantes.

On se sent tellement bien ici que l’on modifie notre programme pour y passer une nuit et profiter pleinement de la fééerie des lieux.

Ranohira, la porte d’entrée du Parc National de l’Isalo, se trouve à 10 km du Relais de la Reine.

Après les fabuleux paysages de steppes herbeuses et désertiques de l’Isalo, nous poursuivons l’aventure vers les plateaux d’Horombe, entourant Ihosy, la capitale de l’ethnie Bara et des  » voleurs de zébus ».

La Nationale 7 de Tana à Ambalavao

 

 

 

Laisser un commentaire