Le delta de l’Okavango

Publié par en Juil 29, 2014 dans Afrique, Botswana | Aucun commentaires

Je rêvais d’Afrique. Je trépignais de dormir à la belle étoile au cœur de la vie animale, dans la plus sauvage des savanes africaines. Je ne savais pas encore que mes rêves me mèneraient au paradis !

OKAV-6

J’ai été subjugué par la beauté surréaliste du mythique Delta de l’Okavango, le plus grand marais du monde. Un incroyable labyrinthe de canaux éphémères  et  de lagunes, habité en abondance par une  faune sauvage extraordinaire.

OKAV-9

OKAV-11

OKAV-12

OKAV-13

J’ai été saisi par la poésie d’une rivière qui ne trouve jamais la mer, et j’ai tenté d’en percer le mystère. Longue de 1300 km, la rivière Okavango prend sa source en Angola, traverse la bande de Caprivi namibienne et termine sa course en éventail  dans le sable brûlant du Kalahari, donnant alors naissance à une immense oasis éphémère où se délectent les plus beaux animaux d’Afrique.

OKAV-21

OKAV-19

OKAV-18

OKAV-17

OKAV-16

OKAV-15

OKAV-14

Ce phénomène est unique au monde, et je n’ai pas résisté au plaisir de le survoler pendant une bonne heure à bord d’un petit coucou, au départ de Maun. Vu du ciel, les scènes de la vie sauvage se déroulent à la verticale de mes yeux admiratifs. Le spectacle est saisissant de beauté. Une explosion de couleurs chaudes et harmonieuses. Une aquarelle surréaliste de colonnes d’éléphants, de girafes affairées sous les acacias, de zèbres  et d’impalas qui convolent paisiblement dans de vastes plaines. Je prends conscience de la chance que j’ai de me trouver ici et de vivre une expérience émotionnelle aussi intense.

Moremi-2

P1000391

OKAV-5

OKAV-4

OKAV-1

Quand je pense que la rivière Chobe, au même moment, se joint au bouillonnant Zambèze, pour tenter le grand saut à Victoria Falls. Les contrastes de la Nature sauvage m’interpellent sur les méandres de la nature humaine !

Le grand saut du Zambèze

Laisser un commentaire