Le lac Bunyonyi

Publié par en Juin 16, 2016 dans Afrique, Ouganda | Aucun commentaires

Je quitte avec regrets le village de Rushaga et le Nshongi Camp pour rejoindre les bords du lac Bunyonyi ( 2h de trajet). La piste de petite montagne, sinueuse et caillouteuse, traverse la forêt de Bwindi. Elle forme des lacets orange vif qui transpercent mille collines vertes cultivées en terrasses ( haricots et légumes divers).

P1120169

Les vertes collines de l’Ouganda irradient le sol rouge et mystérieux, sous la flamme de l’équateur. La route sinueuse est si étroite qu’elle ressemble par endroit à un sentier à peine élargi. Ses détours pleins de fondrières nous imposent d’avancer avec une telle lenteur que le temps semble s’être arrêté. On n’y croise aucune voiture, de telle sorte que j’éprouve peu à peu le sentiment de posséder pour moi seul un merveilleux fragment d’univers oublié.

Sans-titre-2

Sans-titre-1

A la jonction du village de Muko, la route devient asphaltée et il reste une heure pour atteindre Rutinda, au bord du lac Bunyonyi, à deux pas de la ville de Kabale. Par temps clair, on peut apercevoir les volcans Muhavura(4127m) et Sabinyo(3634m), appartenant à la chaîne des Virunga qui marque la frontière avec le Rwanda et la RDC.

Le-volcan-Muhavara-(4127m-d'altitude)-qui-marque-la-frontière-entre-l'Ouganda,-le-Rwanda-et-le-Congo

P1110971

Au débarcadère, une pirogue m’attend pour pagayer jusqu’à l’île d’Itambira (45 minutes quand même!), où est niché le Byoona Amagara Lodge, un véritable éden écologique.

P1120006

P1120007

J’ai particulièrement aimé le « géodôme« , entièrement ouvert sur la nature omniprésente et sur le lac :

P1110992

P1110993

P1110995

P1110997

Le lac Bunyonyi est remarquable pour l’irrégularité de ses rives sinueuses à près de 2000 mètres d’altitude, et la beauté naturelle de ses couleurs changeantes au fil de la journée. Il est serti dans un écrin de collines vertes sculptées par des cultures en terrasses, et il abrite 29 îles qui dodelinent à la surface de l’eau.

P1120073

P1120065

P1120092

Mon premier dîner sur la terrasse fut juste un pur moment de bonheur à la tombée de la nuit.

P1120005

P1120011

P1120014

J’ai saisi l’occasion d’apprécier la spécialité du coin : le « crayfish« , les petites écrevisses du lac.

P1120009

P1120008

J’ai passé trois jours de villégiature dans la nature, à randonner d’îles en îles, bordées de papyrus, avec pléthore d’oiseaux endémiques. Je me suis connecté à la population locale, si attachante, sur les chemins de traverse.

P1120113

P1120088

P1110517

P1120082

Prochaine étape: les lions dans les arbres

Laisser un commentaire