Le piton de la fournaise

Publié par en Avr 30, 2010 dans Afrique, Île de la Réunion | Un commentaire

Le Piton de la Fournaise est un volcan actif de type hawaïen, qui gronde en moyenne une fois par an, mais qui a la courtoisie de toujours avertir avant de se mettre en colère. C’est le cœur brûlant de la Réunion.  Il est né il y a 500.000 ans, sur le flanc Est du Piton des Neiges, son aîné de 2,5 millions d’années, éteint depuis 20.000 ans. Au cours de son histoire mouvementée d’éruptions et d’effondrements, il sera à l’origine  des trois caldeiras qui composent son massif d’exception.

Sans-titre-1 eruption-piton-de-la-fournaise

J’ai choisi de faire sa connaissance par un trekking facile à travers les caldeiras de la plaine des Sables et de l’Enclos Fouquet. Lorsque l’on débouche en voiture dans l’amphithéâtre de la plaine des Sables, en provenance de la Maison du Volcan, la magie du lieu opère immédiatement. J’ai l’impression d’avoir été téléporté dans un monde inconnu. La route de terre sombre file tout droit vers un horizon lunaire, pour finalement mourir au milieu des cratères.

056

023

025

Au Pas des Sables, c’est le moment de marcher dans ce désert volcanique d’un autre âge. Le paysage est renversant de beauté. La plaine,recouverte de sable noir et rouge à perte de vue, est dénuée de toute végétation. Le sentier de randonnée démarre à gauche de la route et du parking. Nous longeons le rempart des Sables pour atteindre le Pas de Bellecombe. La vue sur le Formica Léo, un petit cratère de scories rouges posé sur une étendue de latérite noire.

055

020

051

035

037

Notre sublime randonnée nous révélera la multitude de petits cratères parsemant l’Enclos, témoins de l’activité récente du volcan, et nous mènera au sommet de la Fournaise ( 2631 m) au cratère Bory. Les traces de l’activité du volcan sont bien visibles, on aperçoit facilement des grandes failles et des fumerolles qui jaillissent des entrailles de la terre. Le spectacle est absolument prodigieux.

routefermee

Un peu plus tard dans la journée, entre Saint-Philippe et Sainte-Rose, nous observons au bord de la route nationale 2 une ancienne coulée de lave qui est venue se jeter dans l’océan. Je prends conscience que l’île s’agrandit ainsi au rythme des éruptions. En avril 2007, le Piton de la Fournaise a déversé 130 millions de mètres cubes de lave, au Tremblet, au Sud-Est de la Réunion édifiant 45 hectares de terres nouvelles sur l’océan Indien. Plus de six mois ont été nécessaires pour reconstruire la route nationale, coupée sur 1 500 mètres de longueur. Il a fallu attendre que la lave refroidisse suffisamment. A certains endroits, la couche de lave, toujours fumante, a plus de 60 mètres d’épaisseur.

163

C47

179

Sans-titre-1

P1000780

Voir aussi Les cirques de Mafate et de Salazie

1 Commentaire

  1. MONDON
    30 mai 2017

    MAGNIFIQUE MON ILE

    Répondre

Laisser un commentaire