l’île aux Cerfs

Publié par en Juin 4, 2010 dans Afrique, Île Maurice | Aucun commentaires

L’île Maurice, que j’aime appeler “l’île de France” quand je me promène à Port-Louis, comble mon besoin de lagon turquoise et de petites baies tranquilles, bien à l’abri du requin bouledogue qui terrorise les baigneurs réunionnais. En effet,  l’île de la Réunion, sa voisine ( 40 minutes de vol), est un gros rocher qui plonge à pic dans les profondeurs abyssales de l’océan Indien. Elle n’est pas protégée par un récif corallien comme sa grande sœur bien plus âgée.

Ici l’île aux cerfs  C209

C211

Sans-titre-2

C181

C200

Mais je suis surtout séduit par la coloration indienne de l’île Maurice et son melting pot réussi. Successivement colonisée par les français et les anglais, elle reçut de l’Inde une main-d’oeuvre très importante, et elle bénéficia des flux migratoires avec l’île de la Réunion. Devenue multiculturelle, deux tiers de sa population est originaire du sud de l’Inde. Tout à Maurice évoque le monde indien, les petits temples de Shiva et Kali sur le bord des routes, la grâce et la volupté des femmes en sari dans les villages reculés.C159

C157

On y trouve aussi des airs du Moyen-Orient, les marchés avec des échoppes serrées, les petits métiers, l’appel du muezzin, les mosquées. Et puis bien sûr la conduite à gauche et les panneaux de signalisation en anglais me rappellent que je ne suis plus en France, même si les enfants dans la rue me comprennent et me répondent dans la langue de Bernardin de Saint-Pierre. Tout concourt ici à un dépaysement délicieux.

 

Laisser un commentaire