Le Parc National Volcan Arenal – Costa Rica

Publié par en Jan 6, 2018 dans Amériques, Costa Rica | Aucun commentaires

Ce matin, je m’apprête à quitter Monteverde pour rejoindre El Castillo Fortuna, et ma prochaine étape au Costa Rica: le Volcan Arenal.  Je me lance donc sur  la 606, une piste difficile, très caillouteuse et pleine de trous, sur 38 km de galère, jusqu’à Tilaran (en 1h20). Je ne retrouve le goudron que 10 km avant cette petite ville qui surplombe le lac Arenal. En revanche, les paysages sont magnifiques, des montées, des descentes, de verts pâturages sur un plateau bosselé, style l’Aubrac, avec de nombreuses vaches. Quel contraste avec la forêt dense de Monteverde ! La région est très venteuse, et justifie la présence dans le paysage de nombreux parcs d’éoliennes. Seul ou presque sur la route, la magie de l’aventure costaricaine se poursuit…

A Tilaran, j’aperçois déjà le Volcan majestueux au loin, de l’autre côté du Lac Arenal. La route épouse le contour du lac jusqu’à El Castillo Fortuna (68 km en 1h30). Les paysages sont somptueux et m’incitent à de nombreux arrêts photos. Sur les 10 derniers  km de piste de terre qui me conduisent à l’hôtel Essence Arenal, je croise une famille entière de ratons-laveurs en train de traverser la route en file indienne !

L’hôtel surplombe le lac, juste en face du Volcan Arenal.

Et il héberge un locataire pas tout à fait comme les autres…qui va et qui vient au gré de ses envies !

Renseignements pris à l’hôtel, il s’avère qu’il existe en fait trois façons de faire le Parc du Volcan, ou plutôt trois entrées différentes. Celle du Parc National du Volcan en tant que tel, celle du Resort Arenal Observatory Lodge et celle de Arenal 68. Elles sont à environ 1 km l’une de l’autre. Sur les conseils de l’hôtel, j’opte pour la dernière, Arenal 68 qui se trouve à 8 km de l’hôtel. C’est la première entrée quand on arrive de La Fortuna, sur la piste de El Castillo. Le prix de 12$us est raisonnable compte tenu du trail sympa proposé, et sur des sentiers correctement balisés et bien entretenus. Au départ, le mirador proche de la réception, procure une vue exceptionnelle sur le volcan Arenal, mais aussi sur le lac. En plus, j’ai de la chance, il fait un temps splendide, le ciel est dégagé, et le sommet du volcan n’est plus caché derrière les gros nuages blancs.

Je me suis contenté du petit tour de 4 km « Trail Lava Flow 1968 » qui concentre tout ce qu’il y a d’intéressant à voir dans ce lieu magnifique, le tout en 1h40 en prenant mon temps. Les sentiers traversent des éco-systèmes contrastés, une jungle luxuriante, un désert de lave, une plantation de canne à sucre, et de la roche volcanique de partout, où la nature reprend ses droits. Une petite sensation particulière lorsque j’ai traversé la coulée de lave de 1968, année de ma naissance !

Pour la petite histoire, la dernière grosse éruption de l’Arenal date de 1968, détruisant tout sur son passage. Mais depuis, le volcan toujours actif produit de menaçantes fumerolles et des projections de roches en fusion presque tous les jours, offrant occasionnellement un spectacle fabuleux de lave et de roches incandescentes. Le Costa Rica compte 116 volcans dont 5 encore actifs. L’Arenal n’a pas été en éruption depuis 2010.  Le bel endormi me confère une belle balade dans un paysage absolument splendide.

Par ailleurs, la magie du Volcan ne s’arrête pas à sa majestueuse silhouette. En effet, sa tectonique génère en permanence des sources d’eau chaudes, les fameuses Hot Springs. Elles sont quasiment toutes exploitées par les gros resorts de La Fortuna, et payantes bien sûr : c’est le gros business du coin.
Je suis allé faire un tour aux Hot Springs du Resort Los Lagos qui sont en fait des piscines classiques avec quelques bassins et l’eau est vraiment chaude. Le tout dans un beau décor tropical, et le parc est investi par des iguanes monstrueux !  L’entrée Hot Springs est de 15$us/p, ou un pack avec lunch ou dinner à 28$us.

Sur le bord de la 142, quasi en face du Resort Tabicon, des Hot Springs publiques sont accessibles et gratuites mais pas très glamour. On peut cependant s’y baigner dans une eau super chaude !
J’ai particulièrement apprécié Celles de The Springs Resort &  Spa, plus de 20 bassins d’eaux chaudes provenant du volcan, disséminés dans un parc absolument magnifique. Certaines sont perdues dans la nature dans un décor de jungle.

 

Le Volcan Tenorio et sa rivière céleste

 

Laisser un commentaire