Ayutthaya est l’ancienne capitale du royaume de Siam. Une petite ville au charme désuet, cernée par les eaux, où il a été recensé plus de 400 temples en ruines dans le site archéologique du centre historique, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’aventure des vieilles pierres démarre au Wat Paman Choeng, un monastère bouddhiste qui abrite le plus grand bouddha assis du pays, haut de 19 mètres. Il est vénéré par les habitants locaux qui viennent y brûler de l’encens et prier.

Wat-Phanan-Choeng-3

Wat-Phanan-Choeng-2

Wat-Phanan-Choeng-7

Le Wat Yai Chaia Mongkhon est flanqué du plus haut chédi d’Ayutthaya. Il abrite une très  belle statue de bouddha, qui servirait de modèle à de nombreuses répliques un peu partout dans le monde! Dans ses jardins extérieurs, se cache un énorme bouddha allongé, un peu défraîchi mais impressionnant. C’est mon coup de cœur d’Ayutthaya avec son armée de bouddhas de pierre, sertis chacun d’un joli tissu jaune vif, et alignés dans la cour carrée.

Sans-titre-63

Wat-Chaia-Mongkhol-7

Wat-Chaia-Mongkhol-2

Wat-Chaia-Mongkhol-1

Wat-Chaia-Mongkhol-4

Wat-Chaia-Mongkhol-3

Wat-Chaia-Mongkhol-5

 

Wat-Chaia-Mongkhol-6

Wat-Chaia-Mongkhol-41

Nous croisons au Wat Mahathat une curieuse tête de bouddha enserrée dans le tronc d’un banian.

Wat-Mahathat-4

Wat-Mahathat-1

Wat-Mahathat-3

Et nous terminons cette jolie ballade archéologique par le Wat Mongkhon Bophit où l’on peut admirer l’un des plus grands bouddhas de bronze du pays.

Wat-Mongkhon-Bophit-5

Wat-Mongkhon-Bophit-8

Wat-Mongkhon-Bophit-12

Les temples d’Ayutthaya témoignent de la grandeur oubliée de l’une des plus importantes cités d’Asie du XVIè siècle. Ils valent le détour pour se rendre compte de l’influence de l’art khmer dans l’architecture et dans la culture du peuple Thaï.

Savez-vous où se trouve cette pépite ?

Laisser un commentaire