Elles sont cachées dans une forêt luxuriante, arrosée en permanence par les puissantes cataractes. Ce grand saut dans le vide engendre un magma permanent d’embruns et d’arcs-en-ciel dans un grondement assourdissant, et si puissant qu’on peut l’entendre à des kilomètres à la ronde. Je chemine dans la forêt humide sur un sentier balisé, qui m’offre des points de vue hallucinants sur le plus haut rideau aquatique du monde. Les chutes d’eau culminent à 108 m de profondeur et s’étendent sur 1700m. On ne peut pas les dissocier des gorges escarpées qui serpentent en zigzag le long du fleuve Zambèze, et qui proviennent de la puissance érosive de l’eau .

Je succombe immédiatement à la magie du lieu, et je me laisse emporter par ses flots frénétiques. Tous mes sens sont en éveil. Je m’oublie des heures dans la brume irisée, et je me laisse submerger par une pluie d’émotions.

Où se cache cette merveille de la nature ?

Laisser un commentaire