Saint Guilhem le Désert

Publié par en Avr 11, 2015 dans Europe, France | Aucun commentaires

Située à quelques encablures de Montpellier, sur les bords du Verdus et au milieu d’un paysage minéral embaumé de thym, de lavande et de laurier, la cité de Saint Guilhem a su garder son charme médiéval. J’aime venir me perdre dans ses petites ruelles étroites et sinueuses, bordées de maisons en pierre et de jardins en terrasses. De la superbe Abbaye de Gellonne, je déambule dans la « rue du Bout du Monde », qui porte si bien son nom, et qui me conduit dans le petit cirque de l’Infernet, au milieu des collines rocailleuses, en pleine nature.  P1050451

P1050382

P1050452

P1050396

P1050390  P1050424

P1050410

Je me remémore également l’histoire romanesque de Guilhem, ce petit fils de Charles Martel et cousin de Charlemagne, sous les ordres duquel il servit. Il se distingua dans une brillante carrière militaire et notamment dans les combats contre les sarrasins. En 793, c’est lui qui stoppa l’invasion du calife de Cordoue à Narbonne, et renvoya les troupes sarrasines au delà des Pyrénées. Après la mort de son épouse, de ses parents et de certains de ses enfants, il déposa les armes et se tourna vers la religion et l’idéal monastique. Il fondera alors l’abbaye de Gellone, parait-il en mémoire de l’amour qu’il éprouvât pour sa défunte femme. C’est en cela que j’aime l’histoire, quand elle me dévoile une trajectoire de vie hors du commun…

P1050447

Sans-titre-2

Situé à la fin des gorges de l’Hérault, entre Saint-Jean-de-Fos et Saint-Guilhem-le-Désert, le Pont du Diable, avec plus de 1000 ans d’histoire, serait le plus vieux pont médiéval de France. La légende raconte que Saint-Guilhem y aurait joué un drôle de tour au diable pour le faire fuir à tout jamais. Le décor est vertigineux, et je décide de crapahuter entre les parois chaotiques et escarpées du canyon, tantôt dans l’eau, tantôt sur les rochers en surplomb.

P1050368

 

P1050464

P1050359

Je termine ma course en même temps que le fleuve Hérault sous le célèbre pont roman. Ici, la rivière s’élargit pour donner naissance à une des plus jolies plages de l’arrière-pays. Quand je pense que dix siècles de crues parfois redoutables ne sont pas venues à bout de ces arches de calcaire. Ce pont est vraiment costaud.

P1050468

P1050360

Voir aussi le lac du Salagou

Laisser un commentaire